Contraction et expansion : les deux font la paire

Nous vivons tous à un moment ou à un autre un évènement fortuit qui vient nous désarçonner au point de nous faire sentir à ce point ébranlés qu’il nous fasse nous arrêter pour tenter de comprendre ce qui vient de se passer.  Il peut s’agir d’un simple commentaire injustifié de la part d’un proche qui nous atteint comme une flèche en plein cœur ou d’un revirement de situation complètement inattendu lorsque tout semblait aller pour le mieux.  Qu’il s’agisse d’un incident de plus ou moins grande portée, nous avons l’impression que notre tête vient de faire un tour complet ou que le sol vient de se dérober sous nos pieds.

Dans les deux cas, nous passons par un registre d’émotions qui éventuellement nous mènera à une plus grande compréhension de nous-mêmes et de la vie.   Toutefois, entretemps, il nous faut composer avec ces émotions troubles et naviguer les pièges que notre égo nous tend pour nous protéger de la souffrance à sa façon. J’ai vécu une situation qui m’a fait perdre mes moyens dernièrement et pendant quelques jours, j’ai ressenti le poids du cercle vicieux dans lequel j’étais prisonnière.  J’ai donc demandé qu’on m’indique la voie à suivre pour retrouver rapidement mon assurance et ma légèreté d’avant.  Voici les mots qui m’ont été inspirés par mon Cercle de Grâce :

« Respirez et détendez-vous. Respirez.  Encore et encore.  Détendez cet espace contracté de votre être par de longues et lentes respirations. Il est normal de se contracter en autant que ce passage soit suivi par une expansion.  Vous étiez en train de faire l’expérience d’une phase d’expansion quand une charge émotionnelle vous a traversé vous poussant à vous contracter. Tout comme l’inspire est suivi par l’expire, votre expansion a été suivie d’un épisode de contraction.  C’est ainsi que les êtres évoluent, en prenant conscience de ces deux mouvements indissociables.  Absolument tout dans cet univers vit au rythme de l’expansion et de la contraction.  C’est ainsi que l’Univers même est né.   Alors, cessez immédiatement de vous punir d’avoir vécu inconsciemment un moment de contraction qui vous a mené ultimement à faire plus ample connaissance avec votre enfant intérieur blessé.  Cet épisode a énormément de positif.  Alors, pourquoi vous accrochez à ce que vous croyez avoir perdu en cours de route ?  Ne voyez-vous pas que vous avez au contraire gagné au change puisque le fait même de prendre conscience pleinement de votre état intérieur vous a permis de plonger enfin dans une blessure qui attendait patiemment son heure de guérison. Remerciez plutôt l’Univers de cette opportunité placée sur votre parcours initiatique.  Cet évènement est non seulement normal, mais il est également souhaitable à ce stade-ci de votre purification.   Sinon, comment sauriez-vous quelle mémoire est en attente d’être libérée ?

À présent, maintenez votre parcours en effectuant les activités mêmes qui vous propulsaient avant cet épisode de contraction, sans vous interroger davantage sur celui-ci maintenant que vous l’avez amené à votre conscience et placé dans un espace propice à sa guérison complète.  Il est temps de respirer à nouveau, un inspire suivi d’un expire, sinon vous allez suffoquer !  Dès que vous vivez un moment de contraction, prenez-en immédiatement conscience sans jugement et par la suite, dîtes-vous tout simplement : d’accord, maintenant c’est passé.  Laissez venir au moment opportun ce qui veut refaire surface.   Remerciez cet instant et reportez votre attention sur le moment d’expansion qui va forcément suivre. Il en est ainsi pour toute la création. Pourquoi en serait-il autrement pour vous, chère âme ? »

Partager :
RSS
Suivre par courriel
Facebook
Twitter
Google
https://poussieredetoilesetcie.com/2018/06/30/contraction-et-decontraction-les-deux-font-la-paire/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *