La turbulence dans nos vies : une bénédiction déguisée

Il se peut qu’il y en ait parmi vous qui, comme moi, se sentent à l’occasion quelque peu ou très ballotés par les énergies cosmiques des dernières semaines, voire des derniers mois.  De vieilles peurs, colères, doutes ou ressentiments ressurgissent de nulle part, alors même que nous étions convaincus d’avoir fait la paix avec ces sentiments et émotions une fois pour toute.  C’est le principe de la guérison en spirale.  Bien que je pratique une forme « d’hygiène spirituelle » de chaque instant afin de laisser aller tout ce qui fait entrave à la pleine réalisation de mon être, il m’arrive encore de vivre des remous assez perturbants qui me donnent à penser que je vis une fois de plus les soubresauts des denses et basses énergies de la 3D.  Ainsi, en proie à une crise d’anxiété soudaine un matin du mois de mai, j’ai  interrogé mon Cercle de Grâce à ce propos.  Voici la réponse qui m’a été inspirée :

« Chère âme, tout est en flux continu.  Rien n’est coupé au carré.  Donc, vous avancez même si vous avez la sensation de reculer et de replonger dans la même soupe que la veille,  l’avant-veille…  Chacun vit ses propres impressions et visions intérieures. Ainsi, le reflet extérieur revêt une différente couleur selon l’individu.  Toutefois, le grand courant de transformation demeure le même pour la planète entière. Les effets chez chaque individu varient selon le niveau de conscience de chacun et sa capacité à lâcher prise pour laisser s’opérer le changement en lui.   Il faut donc accepter de s’ouvrir pleinement à ce qui se présente pour que ce grand vent de déflagration, pour ne pas dire de « défragmentation », ne tire plus de jus qu’il ne devrait en réalité.

Vous êtes présentement en « défragmentation accélérée » car telle est l’intention que vous avez placée lors de la dernière lune pleine.   Il est donc normal que tous les résidus 3D vous « frappent » en pleine gueule.  Ne vous en faites pas. Contentez-vous de maintenir une ouverture (du cœur) aux changements qui se présentent. »

Oui, mais tout tourbillonne autour de moi.  Comment dois-je faire pour stabiliser mes assises ? Il me semble que je fais déjà tout ce que je connais pour me recentrer et ça continue de balloter dans tous les sens.

« Respirez. Remettez-vous en de façon vigilante et assidue à votre conscience divine à chaque fois que vous avez la sensation que votre centration vous échappe à nouveau. Ne vous laissez pas aller au découragement.  Quand cela se présente, c’est parce que vous vous jugez et n’êtes plus ouverte aux changements qui se présentent à vous.  Vous posez vos propres conditions.  Il n’y a donc plus « acceptation de tout ce qui est », alors que vous avez intentionnellement exprimé la volonté suivante :  « Que ta volonté soit faite, et non la mienne ».

Dans votre esprit, placez-vous en plein dans le « couloir lumineux de la transformation » et faites comme si tout, absolument tout ce qui vient vers vous, devait transiter au travers de vous.  Ne bloquez rien.  Laissez absolument tout passer.  Ne vous agrippez à rien, sauf à la rassurante présence de votre conscience supérieure à qui vous avez décidé de vous en remettre à 100%.  Ayez confiance chère âme.  Tout va pour le mieux même si vous croyez autrement.  Rappelez-vous simplement que pour l’instant tout est en flux. Altérez votre perception du moment et voyez-vous telle une œuvre en pleine création.   Nous vous aimons et veillons sur vous à chaque instant. »

Partager :
RSS
Suivre par courriel
Facebook
Twitter
Google
https://poussieredetoilesetcie.com/2018/06/23/la-turbulence-dans-nos-vies-une-benediction-deguisee/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *